TOURNESOL

tournesol

La culture
Du tournesol

Principalement utilisée en alimentation humaine, la graine de tournesol est valorisée sous forme d’huile de par sa richesse (50 à 55 %).

Les risques de carence en bore concernent les sols calcaires (pH trop élevé), légers ou compactés. Une telle carence induite peut diminuer la teneur en huile de 5 points et le rendement de la culture de 7 quintaux/ha, voir plus !

Nos conseils

Afin de limiter les incidents culturaux et réussir à obtenir des rendements en graines de tournesol riches en huile, il convient de respecter les 3 règles suivantes :

  • Assurer une bonne levée et un bon enracinement de la culture en positionnant une fertilisation « starter » et en améliorant la structure du sol (lutte contre la battance)
  • Contrôler la nutrition azotée en positionnant les apports au stade optimal (de 5 paires de feuilles à début floraison)
  • Maîtriser toute carence en bore, synonyme de grillure du feuillage, voir perte du capitule.

Pallier une carence en bore et agir sur la structure du sol afin de favoriser l’implantation du tournesol est possible en pratiquant une fertilisation complète, capable d’agir sur les différents facteurs potentiellement limitants du rendement et de la qualité de la récolte.

Pour une meilleure production du tournesol

Vous êtes intéressé pour en savoir plus sur les solutions de fertilisation relatives à la culture de tournesol ?

La pratique d’une fertilisation éco-alternative avec les gammes au Calkorium et au Calkonutrium développées par FCA Fertilisants, permet de maintenir des rendements quantitatifs et qualitatifs  tout en limitant les effets des différents facteurs, stress biotiques et abiotiques.

  • Le prémix prébiotique, précurseur de l’activité biologique favorise la structuration du sol, l’enracinement et la nutrition hydrominérale de la plante ;
  • La richesse naturelle en oligo-éléments de ces solutions permet de limiter l’effet des carences induites ;
  • Le développement de la microflore et notamment de l’activité enzymatique de certaines bactéries (PGPR) permet de rendre disponibles les éléments bloqués, comme le bore.

En remplissant ces trois objectifs, les producteurs de graines de tournesol voient le rendement et la teneur en huile de leurs parcelles s’améliorer.

 

CONTACTEZ-NOUS