ÉCONOMIE
CIRCULAIRE

Qu’est-ce que l’économie circulaire ? Aussi appelée “économie du développement durable”, l’économie circulaire consiste à limiter la consommation et le gaspillage des matières premières, notamment dans les entreprises. Ces matières premières sont de deux types : les nutriments biologiques et les intrants techniques devant être recyclés.


L’économie du développement durable agricole

Longtemps cantonnée aux entreprises oeuvrant dans la gestion des déchets et du recyclage, l’économie circulaire concerne dorénavant le secteur agricole. Le salon international de l’agriculture qui s’est tenu en France en 2019 a mis ce thème à l’honneur. Et pour cause : les pratiques agricoles sont responsables d’une part importante des émissions de gaz à effet de serre et consomment de grandes quantités d’eau. Porter une attention particulière sur l’utilisation des ressources ainsi que sur les pratiques agricoles employées, améliore :

  • L’impact des productions sur l’environnement
  • La proximité avec les consommateurs


FCA Fertilisants acteur de l’économie circulaire.

FCA Fertilisants propose des solutions de fertilisation innovantes en faveur d’une agriculture durable et du respect des principes majeurs de l’économie circulaire. La composition des fertilisants et des compléments de fertilisation comprend des matières premières d’origine végétale, ainsi que des prémix au Calkorium® et au Calkonutrium® brevetés par la marque. Les avantages de ces composants sont multiples.
economie-circulaire
Matières premières d’origines végétales
Les matières premières composant les solutions de fertilisation de FCA fertilisants sont d’origine agro-industrielle, naturelle et végétale. Cela permet de nourrir les plantes et de dynamiser les sols grâce à des éléments biologiques issus de la terre. Les résidus de fertilisation s’intègrent donc naturellement dans les sols dont ils sont originaires, sans polluer.
FCA Fertilisants en partenariat avec des agro-industriels, fermentent des mélasses de betterave pour fabriquer notamment des levures, des acides aminés, et de la gélatine. Lorsque ces éléments sont extraits, des formules à base d’azote, de potasse, de phosphore et de soufre sont créées.
Des prémix pour la réduction des gaz à effet de serre et une réduction de l’eau

Les prémix au Calkorium et au Calkonutrium présentent l’avantage de dynamiser la vie biologique des sols en stimulant les micro-organismes naturellement présents dans la terre. Cette vie biologique rend les sols fertiles, ce qui permet de “piéger” les gaz à effet de serre. L’INRA évalue que les sols constituent le plus grand espace de stockage en carbone biologique sur la terre, exception faite des océans et de certaines roches. 

En encourageant la fertilité des sols, les plantes captent plus de CO2 provenant de l’air via la photosynthèse. Cela leur permet ensuite de décomposer davantage de carbone en matière organique, et in fine, en humus..

Plus les plantes se nourrissent dans des sols fertiles, plus elles ont facilement accès aux nutriments naturels dont elles ont besoin. Grâce au bon développement de leur système racinaire, les plantes sont moins sensibles au stress hydrique.

CONTACTEZ-NOUS