CULTURE DU
MAÏS

culture-du-maïs

LA CULTURE
DU MAÏS

Que ce soit pour une récolte de la plante entière sous forme d’ensilage ou pour son rendement en grains, le maïs est une culture de printemps exigeante du semis à la récolte. L’étape du sevrage, c’est-à-dire du passage d’une nutrition sur la graine au développement des racines, est fondamentale pour atteindre des rendements élevés et riches en énergie.

Quelle que soit la précocité des variétés utilisées ou les conditions pédo-climatiques spécifiques à chaque région, le bon développement racinaire de la plante est essentiel. C’est lors du développement des premières racines que le maïs doit bénéficier de tous les éléments minéraux, au plus près de ses besoins dans le temps et dans l’espace.

Nos conseils

Elément essentiel lors de cette étape, la biodisponibilité du phosphore doit être maximisée au plus près des racines. Plusieurs actions font partie des pratiques culturales que l’agriculteur doit mettre en place :
  • La lutte contre l’acidité du sol, essentielle pour ne pas limiter la croissance de la culture du maïs via le blocage des macro et micro-éléments, la baisse de l’activité biologique du sol, etc.
  • Fertiliser au plus près des besoins de la plante en localisant des micro-granulés
  • Favoriser le développement de l’activité biologique et de certaines souches capables de rendre biodisponible le phosphore contenu naturellement dans les sols
Vous êtes intéressé par des solutions complètes permettant un développement optimal de la culture du maïs ? Découvrez des solutions qui facilitent la croissance du maïs et qui augmentent les rendements tout en respectant les écosystèmes.

Pour une meilleure production de la culture du maïs

En augmentant le coefficient réel d’absorption des éléments nutritifs, les gammes de fertilisation faites à partir des prémix au Calkorium et au Calkonutrium, permettent de lutter contre les risques liés à l’étape du sevrage et d’augmenter le développement racinaire.

Grâce à ces prémix prébiotiques, les micro-organismes se développent rapidement dans le sol, via notamment une inoculation optimale des souches dans la terre. La quantité des éléments nutritifs comme les oligo-éléments et le phosphore présent naturellement dans le sol, augmentent grâce à leur activité enzymatique .

Ainsi, l’activité biologique est stimulée et le pH du sol est rééquilibré, permettant à la culture du maïs de croître de façon optimale. La teneur en énergie des grains augmente en même temps que le rendement quantitatif de la culture.

CONTACTEZ-NOUS